Coline Struyf

Née en 1983, Coline Struyf termine ses études de mise en scène à l’INSAS (Bruxelles) en 2006.
En parallèle à ses études, elle entame une collaboration de trois ans avec la Societas Péridurale, collectif d’acteurs qui lui demande de mettre en scène Richard III, de Carmelo Bene (pièce présentée au festival Émulation à Liège en 2006). En 2009, Coline Struyf monte Un fils de notre temps au Théâtre Océan Nord qui sera repris au Théâtre National de Bruxelles. La même année, elle collabore au projet de recherche à L'L, Leks (mating areas), de la Cie Dorina Fauer, comme regard extérieur à la mise en scène.
De 2010 à 2013, elle est jeune metteure en scène associée au Théâtre National, où elle présente un atelier autour du texte L’insurrection qui vient, en septembre 2010. Dans ce même cadre, en janvier 2011, elle crée un spectacle musical et chorégraphique, Balistique terminale.
En 2014, elle présente au Théâtre Océan Nord, Homme sans but d’Arne Lygre, qui reçoit la même année le Prix de la Critique pour la Meilleure mise en scène.
Parallèlement, Coline a créé en 2007 le collectif Mariedl avec Emilie Maquest et Selma Alaoui. Ce collectif est son point d'attache artistique et administratif. Mariedl résulte d’une entente et d’une volonté de rassembler et de développer une force de travail, des énergies, une mutualisation des moyens, des idées et des complémentarités.

Parcours à L'L
Sur base d’un dépôt de candidature, Coline Struyf est en résidence de recherche à L’L depuis juin 2010. Sa recherche a pris comme point de départ (et titre) un essai de Rainer Maria Rilke, Note sur la mélodie des choses ; une recherche pour laquelle elle a décidé de s’atteler à un projet d’écriture personnelle.

www.mariedl.be