Activités périphériques

(c) Beata Szparagowska

Après deux ateliers organisés avec L’L, Halory Goerger tente à nouveau une expérience de création collective avec les élèves de l’Institut Cartigny. Un travail autour de la notion de dispositif et de mouvement.

Cette année, Halory invite Mylène Benoit, plasticienne et chorégraphe, a l’accompagner dans ce travail. L’objectif n’est pas de « faire danser » les élèves mais de repérer, ensemble, ce qui danse déjà dans les corps ou dans l’espace, et de les organiser.

Durant cet atelier, le travail se portera également sur l’imbrication : essayer, dans un espace et un temps confinés, de faire rentrer le plus de gens possible, le plus de langage possible, le plus de mouvement possible. Avec pour objectif d’apprendre à écrire une partition multimédia (gestes, paroles, sons, images) et à gérer le temps sur un plateau.

Au terme de l’atelier, une présentation publique : mercredi 30 mars 2011.

Vous pouvez visionner le résultat ci-dessous:

Visitez la page de l'Institut Cartigny sur Vimeo !