Nicolas Cantin

Artiste singulier, Nicolas Cantin crée des environnements chorégraphiques dans lesquels il sonde les multiples possibilités dramatiques du mouvement. Son univers penche entre intimité et sauvagerie. Depuis 2009, il a bricolé trois spectacles, Grand singe, Belle manière et Mygale, qui forment une trilogie intitulée Trois romances.

Il lui arrive aussi de danser. Il bouge pour Frédérick Gravel dans Tout se pète la gueule chérie (2010), et pour quelques autres. Il flirte également avec le cirque en cosignant pour les 7 doigts de la main la mise en scène, Patinoire, un solo pour Patrick Léonard, et se commet à intervalle régulier dans différents projets collectifs, qui ont tous en commun de naviguer aux frontières des genres.

Nicolas Cantin est l’un des artistes en résidence à l’Usine C (Montréal) pour les trois prochaines années (2012-2015).

 

PARCOURS À L’L

Suite à une rencontre à Montréal lors du Festival Transamériques 2012, l’envie d’accompagner cet artiste dans le cadre du dispositif de L’L est née, en partenariat avec Usine C (Montréal) et montévidéo (Marseille).
Initiée en mars 2013,
Klumzy est ainsi sa première recherche à L’L.